All I need is my friends

J’ai une chance folle.
Une chance que je mesure chaque semaine un peu plus depuis plusieurs mois déjà.
J’ai des amis. Et quels amis!
Des perles je vous dis.
Que je perde mon taf, ma santé, mes illusions, mes capacités à croire en moi, ils sont toujours là, fidèles au poste. Et c’est génial. De près ou de loin, toutes les semaines ou une fois par an, ils sont là et me bottent les fesses quand je sombre, me félicitent quand je brille quelque part.
Je ne les échangerai pour rien au monde.
Régulièrement, je me demande qui serait présent s’il m’arrivait quelque chose et puis comme par enchantement, ils se montrent, ne serait-ce que par petites touches. Mieux qu’un plaid en mohair l’hiver, mieux qu’une glace en été, mes amis, mes potes devraient être remboursés par la Sécu.
J’ai déjà eu l’occasion de faire un petit billet sur l’amitié, mais aujourd’hui, c’est plus une déclaration d’amitié que je souhaite partager avec vous. Oui, une véritable déclaration. Parce que je les aime mes potes. Parce que des nanas qui pensent à moi et m’envoient des recherches d’emploi, des nanas qui ne s’offusquent pas quand je ne viens pas à un dîner parce qu’elles me connaissent plus que par cœur, des mecs qui gardent le contact des années plus tard, qui ne lâchent rien et bien ma foi, c’est énorme.

Et que fais-je pour eux? Je ne sais pas. Que pourrais-je faire? Je ne sais pas non plus. Ils ne demandent jamais rien, mais je pense qu’ils savent qu’en cas de besoin, je saute sur mon fier destrier et j’arrive aussi vite que possible. Enfin j’essaie.

Alors je partage ici ce que je veux leur dire : MERCI.
Merci d’être là quand il faut, quand le besoin se fait sentir ou quand il n’y a rien de spécial, quand je suis au plus mal, quand je me prends des murs en pleine face, quand je découvre certains aspects de la nature humaine et mon manque de discernement sur certaines personnes, quand je vieillis, quand je m’apprête à prendre une année de plus…

Merci à (dans le désordre) Yasmina, Sarah, l’autre Sarah, Vanessa, Julia dite Bella, Sandie aka Copine, Samuel, David le Grinch, Pierre, Marie la vilaine, Olivia aka Miss O, Caroline, Élodie, Theldja, Aline et j’en oublie, bien évidemment. Sans vous, je serais encore coincée sous ce plafond de verre, sans pouvoir m’en sortir.

Et pour finir sur une note plus que légère, voire niaise, qui n’a absolument rien avoir le sujet, mais qui résume un peu mon état d’esprit du moment :

Tags from the story
,
Écrit par
More from Florence

Star Wars épisode 7 : une petite déception ?

Oui, je sais, vous n’en pouvez déjà plus. Star Wars par ici,...
Lire la suite

1 Commentaire

  • Trop mignonne !!!
    C'est parce que tu es quelqu'un de formidable, de généreux et j'en passe !!!
    Mais tu as raison, tu devrais voir avec la Sécu pour un éventuel remboursement !!! Ahaha tu m'as bien fait rire encore !!!
    Gros bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *