25 ans : l'âge de raison pour le Téléthon

Deuxième opus d’une série de billets consacrés à la stratégie média de marques ou d’entreprises inaugurée par la Croix-Rouge, cet article sera aujourd’hui consacré au 25ème anniversaire du Téléthon et plus particulièrement à l’importante stratégie média mise en place pour l’occasion :

Association loi 1901, l’AFM (Association Française contre les Myopathies) lutte contre les myopathies et plus largement les maladies génétiques orphelines depuis 50 ans. Sa vitrine médiatique, le Téléthon, fêtera cette année son 25ème anniversaire. Le Téléthon et ses 20 000 manifestations en France (un record) peuvent paraître désuets. Inscrit dans l’inconscient collectif depuis de nombreuses années, cet événement ponctuel souhaite se donner un second souffle, notamment au niveau médiatique avec l’aide de ses bénévoles et (nombreux) partenaires.
Plus qu’une sortie médiatique programmée chaque année à la même période, ce rendez-vous 2011 est le prémisse d’une « annualisation » de la communication de l’AFM, pour que les efforts ne se relâchent pas tout au long de l’année.

Rendez-vous populaire même s’il est de plus en plus décrié par certains esprits chagrins, le Téléthon déplace plus de 5 millions de Français dans la rue et mobilise près d’un million de donateurs. Pour renouveler ce terreau indispensable mais peut-être un peu vieillissant, l’AFM mise sur la « jeunesse », le web et les réseaux sociaux grâce à deux plateformes qui devraient rencontrer un joli succès :

* Le Live Téléthon – « The Place to be »
Vivre le Téléthon en direct, découvrir en vidéo les coulisses et les moments forts des 30 heures de direct de l’événement, ainsi que les défithons mis en place pour l’occasion, c’est que ce propose cette plateforme d’ores et déjà accessible. Les généreux donateurs par Internet seront invités à laisser un message, une vidéo qui seront ensuite relayés sur le live.
Le Live Téléthon, c’est aussi le JTéléthon qui, quotidiennement, présente les actualités et la préparation du Téléthon.

* Le Défithon
Evénément web du Téléthon 2011, le Défithon est basé sur le principe du défi, comme son nom l’indique : les participants, anonymes ou stars, proposent un défi réalisé uniquement si les internautes sont suffisamment nombreux à se mobiliser.
Sous le parrainage de Taïg Kris (adepte des défis en tous genres), de nombreuses personnalités se sont jointes au mouvement. C’est maintenant au tour des internautes de proposer des défis à la hauteur de leur imagination, mais aussi et surtout de mobiliser leur communauté pour le voir se réaliser.

En exemple, Laura du Web (Télématin) promet, pour 15 000€ de dons, de présenter sa chronique en Pamela Anderson. Sophie Davant quant à elle promet, si le seuil des 15 000€ est également atteint, de présenter son émission « C’est au programme » en Wonder-Woman. Côté défi sympa, Jean-Marc Mormeck, double champion du Monde de boxe catégorie poids lourds/légers, propose pour 10 000€ de dons de jouer au professeur de sport dans une maternelle.

Insolites, traditionnels, spectaculaires ou mignons, les défis seront relayés sur les deux plateformes pendant les 30 heures de mobilisation médiatique, ce qui représente un énorme « chantier » pour les médias et bénévoles.

* La communauté en ligne
Bannières, formulaires de dons, création de blog, forum de discussion, vidéos et témoignages… l’espace « Communauté » de l’AFM propose tous les outils nécessaires pour une mobilisation en ligne optimale. Tout est mis en place pour relayer de la meilleure façon possible une campagne qui se veut dynamique, jeune et accessible.
Les smartphones ne sont pas en reste puisqu’il est possible de télécharger une application sur son iPhone/Androïd et de faire un don sécurisé via Paypal.

Du coté des réseaux sociaux, l’accent est mis sur le côté participatif de la chose. Compte Twitter, Facebook, rien n’est oublié! Même Foursquare sera de la partie avec le « Hakathon » qui raisonnera au Stade de France pour un match spécial entre le Stade Français et le Racing Métro le 3 décembre à 16h. Si les 70 000 supporters présents se « checkent » sur Foursquare, cela représentera le plus gros événement géolocalisé de France.

* Les médias relèvent aussi le défi
Comme chaque année depuis 1987, Radio France mobilise ses ondes pour soutenir l’association grâce aux 7 antennes nationales et aux 43 stations locales de France Bleu.
France Télévisions, partenaire historique, a également lancé son portail web reprenant les principales informations et vidéos de l’événement. Les internautes sont également invités à laisser une photo qui rejoindra une « mosaïque de visages », dont une des photos sera régulièrement mise à l’honneur à l’antenne.

* Les partenaires ne lâchent pas l’affaire
Les partenaires seront très présents cette année.
Vente aux enchères exceptionnelle sur Ebay à partir du 2 décembre, course en escarpins au stade Emile Anthoine dans le 15ème arrondissement de Paris sponsorisée par Sarenza le samedi 3 décembre, chaussures en édition limitée Bensimon à 20€ la paire vendues du 7 novembre (donc maintenant) jusqu’au 31 décembre sur le site de la marque et également sur celui de Sarenza, ventes ambulantes de M&M’s… les marques se bousculent pour faire preuve de générosité.
Facebook leur permet aussi de relayer leurs actions solidaires, comme avec la page « Faites vos courses pour le Téléthon » où 17 grandes marques s’engagent à renverser un don pour chaque produit partenaire acheté.

Le shopping solidaire offre aux marques une incroyable vitrine médiatique et une sorte de « virginité » médiatique du plus bel effet si les choses sont faites correctement et de façon tout à fait transparente.

* En résumé…
En résumé, l’édition 2011 du Téléthon s’annonce forte et chargée en émotions.
Fils rouges, mobilisation médiatique, mobilisation sur les réseaux sociaux, opérations spéciales, partenariats… tout est fait pour que l’AFM poursuit sa mue et inaugure une communication à l’année basée sur plusieurs événements et non plus un seul pour renforcer la pédagogie communiquée au public et liée à ce type de combat.

Pour en savoir (encore) plus :
– Le dossier de presse France Télévisions pour le Téléthon, c’est ici
– Le dossier de presse de l’AFM, c’est ici
– Pour une vision beaucoup plus personnelle du Téléthon et des détails sur la visite du Généthon, c’est ici

Tags from the story
, , ,
Écrit par
More from Florence

Prête-moi ta plume pour écrire un mot…

Crédit image : Gorjuss Je fais une petite fixette en ce moment....
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.